Paysagiste-Pays-Basque-logo-republique-francaise-loic-BANCE

Virus sur la tomate et le poivron.

houzz_08 Loic BANCE Paysagiste conseil auprès des particuliers. Influenceur dans le monde du paysage sur Houzz France le magazine en ligne de la décoration intérieure et du jardin.

 

Message:

  • La vigilance s'impose en ce début de saisons des semis de vos tomates, poivrons et autres piments au jardin face à la menace croissante et l'apparition de cas aux frontières de notre territoire de ce Tomato brown rugose fruit virus (ToBRFV) – Un virus émergent dangereux pour les tomates et les poivrons
  • .Ceci n'est pas s'en rappeler la vigilance émise il y a quelque temps, mais toujours d'actualités sur les agrumes avec la maladie du dragon jaune.
  • Aussi afin d'éviter une catastrophe sanitaire aux vues de la virulence du mode de propagation de ce virus, il convient d'être très attentif l'origine des graines de semis et à la provenance des plants à mètrent en oeuvres dans vos jardins.
  • Il vous faudra également avoir une hygiène de culture très "pointue", désinfection systématique de vos outils de travail, mais aussi une surveillance de vos plants en cours de développements afin de vérifier la présence de symptômes sur vos feuilles, fleurs et fruits.
  • De plus, un signalement en cas de doute est à déclarer en contactant la DRAAF de votre région et ce systématiquement, même en cas de doutes ou d'incertitudes sur vos constatations.

 

Plus d'infos sur le sujet du virus tomates et poivrons :

Paysagiste-Pays-Basque-fruits-potager-et-tomates-poivrons-alerte-virus

  • Vous trouverez en suivant le lien suivant, une première approche sur:  la conduite à tenir sur la vigilance et la conduite à tenir pour "essayer" d' éviter ou le plus surement de limiter l'impact de la propagation de ce virus sur notre territoire.
  • Une stricte aplication de ces consignes devrait permettre de limiter la casse dans nos potager et je l'éspére de passer une bonne année au jardin en continuant de pouvoir déguster le fruits de notre passion.
  • Je reste à l'écoute du développement de ce virus et ne manquerai pas de vous tenir informer de la suite à donner  à la mise en place de mesures soient préventives ou curatives, meê si à ce jour aucuns traitements existent...Mais soyons optimiste et pour ce faire vigilant !

 

Paysagiste-Loic-BANCE-Paysagiste-conseils-Paysagiste-Bayonne-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Landes