houzz_08 Loic BANCE Paysagiste conseil auprès des particuliers. Influenceur dans le monde du paysage sur Houzz France le magazine en ligne de la décoration intérieure et du jardin... Je visite !

Lotus

Jujubier (Zizyphus lotus).

#PaysagisteBayonne

 

 Paysagiste Bayonne l'histoire des plantes, les mythes et légendes les entourant mes passionne autant que leur utilisations...Mais les deux sont-elles dissociées ?

 En savoir Loïc BANCE.

  

Dryope-Lotus-Paysagiste-Bayonne

 

Chez les auteurs Grecs et Latins, le Lotus désigne tantôt  un arbre, un arbrisseau, une herbe ou une plante aquatique.

Ovide raconte ici la métamorphose de Dryope.

 

Ovide: Les métamorphoses.

Livre neuvième

(325-394)

-

Iole1, raconte à Alemène, l’aventure de sa sœur, Dryope2 qui eut un fils de son union avec apollon.

Dryope était la plus célèbre par sa beauté parmi les femmes d’Oechalie3 ; le dieu qui règne sur Delphes4 et sur Délos lui avait déjà ravi sa virginité par la violence, lorsque Andrémon la reçut en mariage. Il passait pour avoir trouvé le bonheur dans cette union.

Il est un lac dont les bords en pente douce rappellent les rivages inclinés de la mer et sont couronné de myrtes à leur partie supérieure. Dryope s’y était rendue sans se douter de sa destinée ; ce qui te paraitra plus révoltant, c’est qu’elle allait offrir des couronnes aux nymphes et qu’elle portait, doux fardeau pour ses bras, un enfant qui n’avait pas encore accomplit sa première année et quelle nourrissait de son lait tiède et bienfaisant.

Non loin du lac, un lotus6, amis des eaux, était couvert de fleurs dont l’éclat rappelait la pourpre de Tyr, promettant autant de baies nouvelles.

Dryope en avait cueilli quelques-unes, quels voulait donner à son enfant pour l’amuser ; je me disposais à l’imiter (car j’étais avec elle), quand je vis des gouttes de sang tomber de ces fleurs et leurs tiges s’agiter, secoués par un frisson.  C’et, en effet, comme nous l’apprirent enfin des paysans, mais trop tard, la nymphe lotis, fuyant les approches obscènes de Priapre, avait quitté sa forme première, sans changer de nom, pour prendre celle de cet arbre.

Ma sœur n’en avait rien su ; épouvanté ; elle veut revenir sur ses pas et s’éloigner des nymphes qu’elle était venue adorer ; mais ses pieds avaient pris racines et adhéraient à la terre ; elle lutte pour les en retirer, mais elle ne peu mouvoir que le haut de son corps ; l’écorce monte lentement du bas, enveloppe peu à peu ses deux aines. A cette vue, elle porte la main à ses cheveux et cherche à les arracher ; sa main se remplit de feuilles ; des feuilles couvraient toute sa tête.

Le petit Amphissos (tel était le nom que lui avait donné Eurytus, son aïeul) sent que le sein maternel se durcit et, malgré ses efforts, le lait n’arrive plus jusqu’à sa bouche. Je voyais s’accomplir devant moi cette destinée cruelle sans pouvoir te porter secours, ô ma sœur ; autant que mes forces me le permettaient, j’essayai de retarder par mes embrassements les progrès du tronc et des rameaux ; j’ai même souhaité, je l’avoue, d’être enfermée sous la même écorce.

Voilà qu’arrivent cherchant dryope, son époux Andrémon et son malheureux père ; au lieu de cette dryope qu’il cherchaient, je leur montre un lotus ; Ils couvrent de baiser le bois encore tiède ; prosternés sur les racines de cet arbre chéri, il le serre entre leurs bras. Tu n’avais plus rien ô ma sœur bien-aimé, qui ne fut d’un arbre, si ce n’est le visage ; des larmes arrosent les feuilles nées de son corps ; tandis que sa bouche peut encore livrer passage à sa voix, elle exhale ces plaintes dans les airs :

« Si les malheureux sont dignes de foi, non, je le jure par les dieux, je n’ai point mériter ce monstrueux traitement ; je suis châtiée sans être coupable. J’ai vécu dans l’innocence ; si je mens, puissé-je me dessécher et perdre le feuillage qui me couvre, puissé-je tomber sous les coups de la hache et finir dans les flammes !

Mais au moins enlevez cet enfant aux rameaux maternels, confiez-le à une nourrice ; permettez que je le vois souvent allaiter sous mon arbre, que sous mon arbre il vienne souvent jouer. Quand il pourra parler, faite qu’il me salue au nom de mère, qu’il dise tristement : Ma mère est caché sous ce tronc. Mais qu’il craigne les étangs, qu’il se garde de cueillir les fleurs des arbres, que dans toutes leurs tiges il s’attende à trouver des corps divins.

Adieu, cher époux, et vous aussi, ma sœur, mon père ; si vous m’aimez, protéger mon feuillage contre les blessures de la serpe tranchante et contre les morsures des troupeaux. Puisqu’il m’est interdit de me pencher vers vous, dressez-vous vers moi, venez recevoir mes baisers, tandis qu’on peut encore toucher mes lèvres ; levez jusque-là mon enfant. Je ne puis en dire d’avantage ; déjà une tendre écorce s’allonge sur mon cou blanc et ma tête disparaît sous une cime. Ecartez vos mains de mes yeux ; il est inutile que vous me rendiez les derniers devoirs, laissez l’écorce qui monte fermer mes yeux mourants. »

Sa bouche cessa en même temps de parler et d’existe ; longtemps après sa métamorphose, ses branches nouvelles conservèrent la chaleur de son corps.

 

 

  

1/Dans la mythologie grecque, Iole, (du grec ιολε) fille d'Eurytos, roi d'Œchalie, et sœur de Déionée et d'Iphitos.

2/Le récit d'Ovide est assez différent du mythe : demi-sœur d'Iole « sœur » (et donc fille d'Eurytos, roi d'Œchalie).

3/ Œchalie ou Oichalia (en grec ancien Οἰχαλία) est le nom d'une cité de Grèce antique dont l'emplacement n'est pas bien connu.

4/ Delphes (en grec : Δελφοί, ancien : Delphoí, moderne : Delfí) est le site d'un sanctuaire panhellénique, situé au pied du mont Parnasse, en Phocide, où parlait l'oracle d'Apollon à travers sa prophétesse, la Pythie.

5/ Délos (en grec moderne : Δήλος) est l'une des îles des Cyclades, en Grèce. Minuscule (3,5 km2), aride, inhabitée depuis longtemps. Dans la partie basse se trouvait jadis un lac sacré d'eau douce, aujourd'hui à sec.

6/Ce lotus, tel qu’il est décrit plus bas, est un arbre en général identifié avec le jujubier. Lotis est un exemple de nymphes qui fuient les amours d’un dieu.

 

Paysagiste-pays-basque-Paysagiste-Landes-Loic-BANCE-Houzz-France-2

Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Landes-Loic-BANCE-Paysagiste-conseil-Best of Houzz 2020-1

Besoin d'un conseils: Loïc BANCE, Paysagiste conseils, Paysagiste pays Basque et Paysagiste Landes. Lauréat du prix Best of Houzz 2020. Houzz le magazine en ligne de la décoration de la maison et du jardin... Je visite !

 

 

 

 

 

 

 

Hashtags:

#jeveuxunjardin #PaysagisteAnglet #Paysagisteconseil #paysagisteCôteBasque #conseilPaysagiste #PaysBasque Paysage #PaysagistePaysBasque #PaysagisteBayonne #PaysagisteBiarritz #PaysagisteAhetze #PaysagisteArbonne #PaysagisteArcangues #PaysagisteGuethary #PaysagisteSaintJeanDeLuz #paysagisteLandes #PaysagisteCapbreton #PaysagisteHossegor #PaysagisteSeignosse #Paysagiste

 

Tags:

Paysagiste Arcangues, Paysagiste Arbonnes,Paysagiste Arcangue, Arcangues paysages, Arcangues, Paysagiste Biarritz,Paysagiste Ahetze, Paysagiste Bayonne,Paysagiste Pays Basque, Paysagiste Capbreton, Paysagiste Hossegor, Paysagiste Seignosse, Paysagiste-Landes, Paysagiste saint jean de Luz, Paysagiste Anglet,Paysagiste Arbonne, Paysagiste Guethary,