houzz_08 Loic BANCE Paysagiste conseil auprès des particuliers. Influenceur dans le monde du paysage sur Houzz France le magazine en ligne de la dĂ©coration intĂ©rieure et du jardin.

Construire son allée.

 LoĂŻc BANCE Concepteur de jardins.

Allée-de-jardin-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-conseil-auprès-des-particuliers-1

La première question :Une allĂ©e pour quoi faire ?

Cette question va déterminer le tracé de votre allée. Son aspect, sa largeur, mais surtout sa conception. Nous abordons ici les allées en faisant l’impasse sur les autres constructions paysagères plus légère du type pas japonais ou autres.

Deux grands cas de figures :

1/ Une allée piétonne.

.

2/ Une allée carrossable.

Sachant que cette dernière peut éventuellement être piétonne, l’inverse n’étant pas vrai.

Dans les deux cas, la conception sera la même, seul le cahier des charges est différent pour pouvoir subir les charges envisagées et tenir dans le temps.

 

Il existe aussi quelques règles pour rendre plus aisĂ© le dĂ©placement :

PiĂ©ton :

0.75cm pour une personne, soit 1.50m pour se croiser. Un cheminement plus Ă©troit peut Ă©galement ĂŞtre plus intime, mais moins pratique.

VĂ©hicule :

3.50m de largeur minimum. Il faut penser Ă  pouvoir ouvrir les portières !

ATTENTION : PrĂ©voir si possible un retournement ! S’il est aisĂ© de se dĂ©placer en marche avant, la sortie en marche arrière est plus problĂ©matique surtout si elle dĂ©bouche sur une voie très empruntĂ©e….

 

GĂ©nĂ©ralitĂ©s :

Quelle soit piĂ©tonnes ou carrossable, votre allĂ©e devra respecter le mĂŞme cahier des charges, Ă  savoir :

1/Tracé.

2/DĂ©caissage

(plus ou moins important suivant la destination de l’allée).

3/Stabilisation

des bordures.

4/GĂ©otextile en fond de fouille.

5/Couche calcaire drainante compacté

(plus ou moins importante suivant la destination de l’allée).

6/Couche de finition :

Seule limite, votre imagination et votre budget. Ne pas négliger la dilatation de certains matériaux.

 

1/Le tracĂ© :

Il y à l’idée, l’inspiration, mais ne pas oublier que le terrain dicte lui aussi sa loi…Si l’idée ne suit pas le terrain, les couts peuvent devenir important.

 

La ligne droite :

Simple, rapide et efficace.

Nous avons tous appris à l’école que le chemin le plus court pour aller d’un point A à un point B est la ligne droite.

Cette dernière a aussi l’avantage d’être moins compliqué à tracer et sa conception même, réduit son coût, du fait de la juste quantité de matériaux.

 

ATTENTION : Cette conception est souvent au service de lignes fortes, moderne, ou stricte dans les jardins Ă  la Française. Sur des petites surfaces, elle doit ĂŞtre bien positionnĂ© pour ne pas couper le paysage en plusieurs morceaux.

 

Les courbes :

Plus complexe à créer, elles permettent une ballade dans le jardin. Elles peuvent aussi servir à la découverte d’un point de vue pas directement visible depuis l’accès du cheminement. Elles sont plus souvent utilisées dans la conception de jardin à l’Anglaise.

 

2/ DĂ©caissage :

Allée-de-jardin-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-conseil-auprès-des-particuliers-2

 

 

A la main, ou à l’aide d’une mini pelle, ce dernier sera plus ou moins important suivant la destination de l’allée : Piétonne ou carrossable.

A ce poste, il faut Ă©galement penser au rĂ©seaux qui risque de passer sous votre construction :

Gaz :

Au moins 0,70 m sous trottoir ou accotement et d’au moins 0,80 m sous chaussée, zone de stationnement.

Dispositif avertisseur :

un grillage avertisseur de couleur jaune doit être placé à environ 0,30 m au-dessus des canalisations de gaz.

 

Electricité :

Vos câbles doivent être enfouis à 0,50 mètre minimum de profondeur et à au moins 0,90 mètres dans le cas d’une voie carrossable. Ils devront être identifiable dans le futur par la mise en place d’un grillage avertisseur en plastique rouge pour les câbles électriques (vert pour les lignes téléphonique)

 

Eau :

Une canalisation d’eau doit être enterrée à une certaine profondeur. Les complications débutent dès qu’il faut préciser celle-ci. Car cela dépend de différents critères comme la nature du sol (argileux, rocheux), son utilisation (voirie, voie carrossable, pelouse), les réseaux voisins (gaz, électricité), le gel … Profondeur recommandée : 0.80 m mini à 1.00 m, ceci pour être hors gel lors d’hiver très rigoureux. Une tranchée de 30 cm de profondeur par 20 de largeur peu s’avérer largement suffisante. Un filet avertisseur de couleur bleu placé sur les conduites permettra d’éviter la perforation de ces dernières lors de travaux futurs.

 

Si aucun rĂ©seau ne vient compliquer votre chantier, rester dans le cadre gĂ©nĂ©ral :

 

PiĂ©tonne :

Profondeur du décaissement = 10 cm.

Carrossable :

Profondeur du décaissement = 30cm. (cette profondeur permettra le passage de camion style déménagement ou autres).

A ce stade, il vous faudra prendre en compte la destination des terres excavĂ©s. DĂ©charge ou rĂ©utilisation dans la crĂ©ation du jardin, d’oĂą l’importance de bien penser son projet en amont. Exemple d’utilisation des terres de terrassement (70m cube) entièrement rĂ©utilisez sur :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.168333659877654.37092.160248077352879&type=1&l=e2e6b2d530

 

3/Stabilisation des bordures :

 

Stabilisation-Allée-de-jardin-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-conseil-auprès-des-particuliers-3

La, encore, votre budget, vos contraintes techniques et vos gouts seront à prendre en compte sur ce poste. La stabilisation permet d’éviter toutes fuites de matériaux de préparation et de finition. Elles devront donc être plus haute que la couche de finition.

 

 

4/GĂ©otextile en fond de fouille : 

géotextile-Allée-de-jardin-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-conseil-auprès-des-particuliers-4

 

Cette mise en place de géotextile permet de laisser passer les eaux par infiltrations, il permet également d’éviter le mélange des matériaux à venir et l’enfouissement de ces derniers par la couche inférieure.

 

 

 

5/Couche calcaire drainante compactĂ© :

 

Couche drainante-Allée-de-jardin-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-conseil-auprès-des-particuliers-5

En général, il s’agit de granulat calcaire de plus ou moins gros calibre suivant la destination de la voie de circulation et des réseaux enfouis.

Plus l’épaisseur est importante plus les couches s’imbriquent en déposant au fond les plus grosses et finissant par les plus fines

Normalement une couche de diamètre 0.40mm ou 0.20mm (c’est le cas ici) suffise.

Cette couche drainante et stabilisatrice devra être compacté à la main ou à la plaque vibrante ou bien avec un rouleau plus ou moins important suivant les travaux.

 

6/Couche de finition :

 

couche-de-finition-Allée-de-jardin-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-conseil-auprès-des-particuliers-6

 

La, encore il vous aura fallu penser votre projet en prenant en compte la finition. Si la préparation reste la même, la finition peut avoir une couche variable. Il peut s’agir comme dans l’exemple d’une pelouse artificiel, mais aussi d’un béton désactivé qui lui aura une hauteur plus importante ou d’un enrobé de moindre épaisseur. Dans tous les cas, votre bordure de stabilisation ne pourra être en dessous.

 

 

 

Conclusion :

La création d’allée est bien plus complexe que la simple mise en place de gravier jeté sur le sol.

Il vous faudra également penser aux éclairages d’ambiance, de cheminement ou de sécurité. La végétalisation de vos allées sera également un poste primordial et donneront à votre jardin l’harmonie que vous aviez souhaité.

Vous retrouverez en cliquant sous les liens ci-dessous l’ensemble de planification, de réalisation et d’utilisation de différent matériaux dans la conception et mise en place d’un chantier paysagé de A à Z.

 

Visite d'un chantier paysager :

Phase Ornementale : AmĂ©nagement :

Loic-BANCE-Paysagiste-conseil-Paysagiste-pays-basque-paysagiste-Bayonne-Paysagiste-Biarritz-Paysagiste-conseil