houzz_08 Loic BANCE Paysagiste conseil auprĂšs des particuliers. Influenceur dans le monde du paysage sur Houzz France le magazine en ligne de la dĂ©coration intĂ©rieure et du jardin.

La lutte physique c'est quoi?

Paysagiste-Biarritz-Paysagiste-Bayonne-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Capbreton-Paysagiste-Hossegor-Paysagiste-Landes-Lutte-Biologique-10

 

#PaysagistePaysBasque

#PaysagisteBayonne

#PaysagisteBiarritz

  • La lutte chimique constitue, et de loin, le type de mĂ©thode le plus utilisĂ© en agriculture commerciale. Ceci est dĂ» Ă  des raisons essentiellement Ă©conomiques et techniques.

 

La lutte physique 

  • En protection des plantes regroupe toutes les techniques de lutte dont le mode d’action primaire ne fait intervenir aucun processus biologique, biochimique ou toxicologique.
  • Les rĂ©actions au stress induit par la mĂ©thode physique apportent l’effet dĂ©sirĂ©. Plusieurs techniques de lutte physique ont suffisamment de qualitĂ©s ou d'avantages pour enrichir l'arsenal de lutte intĂ©grĂ©e.
  • En effet, comme toute mĂ©thode de lutte, les mĂ©thodes physiques ont leurs forces et leurs faiblesses et certaines sont susceptibles d’avoir des effets secondaires sur la faune et la flore.
  • Seule l’application du concept de lutte intĂ©grĂ©e permet de sortir du piĂšge de la solution unique et ouvre la porte Ă  l’implantation en conditions commerciales de techniques de lutte physique.

 Il convient de distinguer deux types fondamentaux de mĂ©thodes en lutte physique: les mĂ©thodes actives et les mĂ©thodes passives.

 

Les méthodes actives:

Utilisent de l’énergie au moment de l’application pour dĂ©truire, blesser ou stresser les ennemis des cultures, ou pour les enlever du milieu.

Les méthodes passives:

procĂšdent par une modification du milieu et ont un caractĂšre plus durable. On peut aussi classer les mĂ©thodes physiques selon le mode d’utilisation de l’énergie, soit la lutte mĂ©canique, lutte thermique, lutte Ă©lectromagnĂ©tique et lutte pneumatique.

 

Il est clair que la lutte physique n’a pas bĂ©nĂ©ficiĂ© des mĂȘmes efforts de recherche et dĂ©veloppement que la lutte chimique ou la lutte biologique.

 

Dans l'état actuel de gestion de la protection des cultures et des denrées post-récolte, la contribution de la lutte physique à la protection intégrée est jugée insuffisante. Pourtant, on dispose de techniques performantes et compatibles avec les stratégies de lutte intégrée ou raisonnée et qui, dans certaines situations particuliÚres, peuvent constituer l'élément majeur d'une telle stratégie.

 

Paysagiste-Guethary-Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Capbreton-Paysagiste-Landes-Loic-BANCE

 

Loic BANCE Conseil en aménagement paysager.

Paysagiste conseil auprĂšs des particuliers.

Paysagiste Pays Basque.

Paysagiste Landes

 

 

Source : Vertigo revue.

Plus d’info sur : http://vertigo.revues.org/4093